Slalom entre les grains

News du bord mercredi 11 nov. matin :

Tout va bien à bord, nous essayons de faire marcher le batreau au maximum, le plus toilé possible même pendant les grains (qui commencent à être de plus en plus nombreux mais pour l'instant pas trop forts) et ça paie puisqu'à 6H00 HF nous sommes revenu à 6 Miles dans le tableau arrière de Zetra!!!! Brazil nous voilàààà !
En revanche derrière, SNBSM et, dans une moindre mesure car plus loin et décalées, les filles reviennent un peu, normal car ça tamponne devant et eux aussi devraient trouver du vent plus faible maintenant, c'est ce qu'on appelle l'effet élastique qui se détend et qui je l'espère va se retendre après émoticône smile
On a l'inpression d'avoir des algues dans la quille ou dans le sail drive car on a du mal à accrocher les polaires du bateau et le bateau vibre un peu des fois (il y en avait tellemnt hier) on va voir ça.
Dans les tous petits airs que nous allons toucher dans les heures voir les jours qui viennent, il faut que le bateau glisse bien car c'est un des atouts de notre beau et courageux Cheekytatoo, on en saura plus demain matin, s'il y a des algues on fera ce qu'il faut pour les enlever.
On s'habitue à la chaleur, il y a toujours 30° même la nuit mais on souffre un peu moins, je trouve que c'est moins suffoquant mais à voir si nous sommes arretés plusieurs heures, ça risque d'être dur!!!
Et puis nous aussi nous avons pris notre douche sous les grains tropicaux, Kéké cette nuit et moi hier midi, cest cool mais cette fois pas de photo;-)
On télécharge pas mal de photo satellites en Infra rouge la nuit pour voir les masses nuageuses et donc les grains, ça marche bien et on voit bien que dans quelques heures on va passer sous d 'énormes masses qui apporteront surement beaucoup de pluie, beaucoup de vent en bordure et plus du tout dessous, c'est avec ça qu'il faudra composer. Nos bateaux ne sont pas assez rapides pour les éviter ou les contourner comme les trimarans par exemple on peut, en les voyants au loin, imaginer leurs routes et faire en sorte d'éviter le gros du nuage mais nous contrairement aux tri, on subit et on doit faire avec!!!
Donc, tout se passe bien à bord, même si cette nuit on a moins dormi que les nuits d'avant mais on le savait et on est pas trop fatigués pour linstant, en tout cas pour moi, beaucoup moins qu'au départ ou je suis vraiment parti cramé... Maintenant on a notre rythme et les journées s'enchainent, on essaie de ne pas encore trop penser à l'arrivée, on prend les choses les unes après les autres et ça passe bien comme ça et puis comme on a la chance d'être encore à la bagarre pour une belle place et bah, ça ocuppe émoticône wink J'y retourne car il va falloir cravacher !" Manu et Kéké

Guerre des nerfs !...
La chasse aux Sargasses

3 réponses

  1. courage pour ce moment de slalom pas facile ...l' équateur est en vue !! pour nous slalom aussi ...de la cuisine à l' ordi ..de la salle à l' ordi ...de la chambre à l' ordi ...on ne vous lâche pas ...allez !!
  2. coucou les marins petit message d'encouragement bientôt le passage de la ligne qu'avez vous prévu ? j’espère que vous raconterez allez bon vent à vous deux
  3. La nuit vient de tomber pour nous, pour vous il fait encore jour. Demain matin, comme tous les matins, notre première pensée sera pour vous: "où en sont-ils?" Puis "génial! ils sont au top! ". On suit la course sur la carte. Quand vous "slalomez", on se demande ce que vous vivez à bord. Pour les sargasses, est ce que ça se mange en vinaigrette? Ca ferait glisser plus vite... Les moussaillons échangent les dernières nouvelles dès leur arrivée chaque jour. Beaucoup lisent ce blog. Il y a vos photos et messages affichés dans le couloir. Heureusement, le couloir est long! ;-) Merci pour votre partage! ;-) Allez les gars!

Ajouter un commentaire