JOUR J ! Départ de la QUEBEC SAINT-MALO !

On y est ! 10 juillet 2016 ! Rendez-vous à 19h heure française sur le site TransatQuebecSaintMalo pour suivre en direct le départ de la Transat de nos Bleus et Jaunes ! juste avant la Finale de l'Euro 2016 pour les Bleus !

Interview de Manu : « Le bateau est arrivé par cargo. C’est notre première expérience ici. Quel plaisir d’être là ! On est là pour se faire plaisir. On part à quatre, Yann Claverie, un ministe émérite, Damien Rousseau et Sébastien Oursel qui est un partenaire de travail. C’est la bonne combinaison de compétences. L’Atlantique Nord sera une première pour moi. Je connais les Antilles mais c’est excitant de découvrir ces nouveaux horizons. On est sensible à la valeur historique de ce parcours, grands bancs, Terre-Neuve, Saint-Pierre… C’est très excitant. Le plateau est très relevé, avec des anciens vainqueurs de Vendée Globe, des Figaristes… En tant qu’amateurs éclairés, avec le plus vieux voilier de la flotte, nous sommes honorés d’être là. Le bateau a prouvé sur la Transat Jacques Vabre (7e) qu’il est encore capable de faire des bonnes places. À nous de jouer… »

Yann Claverie : "Le parcours va nous amener à descendre le Saint Laurent jusqu'à Gaspé pour ensuite rejoindre Saint Pierre et Miquelon qui est une marque de parcours à laisser à tribord.
Viendra ensuite la traversée d'une zone de glace (gare aux icebergs!!) avant de glisser sur l'Atlantique jusqu'en Irlande et enfin la maison !!
La descente du Saint Laurent devrait prendre environ 4 jours et s'annonce très technique. En effet, cette zone est soumise a des courants très forts et des effets de côte qui rendent le vent très capricieux. Sans oublier les nombreuses baleines présentes sur le plan d'eau et qui seront autant de dangers à prendre en compte ....
Bref, il faudra être attentifs et mobilisés pour arriver à Saint Pierre en bonne position et avec un bateau prêt à traverser !"

La presse québécoise : "Suite au départ, les concurrents s’apprêtent à vivre trois à quatre journées particulièrement difficiles, sur le tortueux parcours côtier de 371 milles sur le Saint-Laurent, scandé par quatre bouées de passage obligées à Rimouski, Matane, Gaspé et Percé.

Les concurrents vont pourtant devoir affronter dès le coup de canon, et c’est là une configuration unique dans la longue histoire de l’épreuve créée en 1984, un vent soutenu de secteur nord est installé très exactement dans l’axe de descente du fleuve. Le courant sera heureusement, au moins pour les toutes premières heures de course, orienté dans le bon sens et devrait grandement aider à parer l’île d’Orléans.

Chaque équipage s’apprête ainsi à vivre une véritable course contre la montre, afin non seulement de ne pas se faire décrocher par le gros de la flotte, mais surtout afin de ne manquer aucun des nombreux passages à niveau préfigurés par la renverse des courants, et par l’établissement d’une zone de haute pression dimanche soir sur Terre-Neuve."

IMG_0789

Rendez-vous à Saint-Malo !
Derniers jours à Québec !

1 réponse

  1. avant tout, si j'ai bien compris, joyeux anniversaire à Manu. Force, vent et courage à tous les 4. Et vous avez peut-être le plus vieux bateau, mais n'oubliez pas que c'est dans les vieux pots qu'on fait la meilleure soupe! Nous avons confiance en vous, Allez les bleus (et jaune!)

Ajouter un commentaire